E-Crane™ : tous les avantages de la grue équilibrée

E-Crane™ : tous les avantages de la grue équilibrée

Fin septembre, à l’occasion d’une journée “ portes ouvertes ”, la société Indusign, spécialiste de la conception et de la fabrication de grues équilibrées présentait l’E-crane™, une grue simple, efficace et économique.

Non l’E-Crane™ n’a rien à voir avec le monde internet, puisque le E de E-Crane™ fait référence à Equilibre. E-Crane™ veut tout simplement dire : grue équilibrée faisant référence à une grue dont le poids chargé en bout de flèche est contrebalancé par une masse mobile dans le seul but d’éviter au maximum d’utiliser de la puissance pour soulever la charge. Résultat, une grue qui peut fonctionner des milliers d’heures sans effort.

Indusign : d’abord un bureau d’études

La création de la société belge Indusign remonte à 1990. Au début, l’activité s’est centrée sur l’engineering et la consultation au sein du secteur de la construction de machines lourdes ainsi que d’engins de levage. Dès les années 1992-1993, grâce à une coopération étroite avec ses clients, Indusign est passée à l’étape suivante en développant une ligne de production de la grue équilibrée avec des projets importants. Les différents produits développés pendant cette période contribuent à la renommée de l’entreprise en matière de grues de chargement, des grues mobiles de port PLM,etc. Dans le même temps, l’équipe d’Indusign prend des commandes destinées à assurer la révision, la transformation et l’amélioration de machines existantes tant en Belgique qu’à l’étranger. La période 1994-1996 marque une nouvelle étape. Il s’avère que pour maintenir le succès il est important de fabriquer et de livrer des produits à la fois innovants et d’excellente qualité. Motivée par une équipe dynamique, la société Indusign réussit alors à réaliser des projets complexes. Dans ce but, elle reprend l’intégralité de la fabrication de la grue équilibrée, de façon à avoir une totale maîtrise du matériel fabriqué en réponse aux attentes du client. Nouveau tournant en 1997-2000 dans l’organisation commerciale d’Indusign. De nouveaux marchés sont recherchés, un réseau international de distributeurs est mis en place et la ligne de production de l’E-Crane™ est entièrement renouvelée. A cette période, Indusign a centralisé pendant l’an 2000 toutes les activités (engineering, production, service après-vente) dans ses nouveaux bureaux et atelier dans la petite ville belge d’Adegem entre Bruges et Gand. C’est sur ce site que s’est déroulée la journée portes ouvertes avec démonstration de fonctionnement de la machine.

La force de l’équilibre

“ La force de l’équilibre ”. Ce slogan qui avait été choisi pour vanter une eau minérale peut tout à fait être repris pour le compte des grues E-Crane™ dont celle que nous avons vue en démonstration. Malgré sa taille imposante, cette machine fonctionne “ tout en souplesse ” grâce à une juste répartition des masses de part et d’autre de l’axe central. En effet, conçue en coopération étroite avec le client utilisateur, chaque grue bénéficie d’une attention toute particulière de la part des ingénieurs qui étudient le projet en fonction du secteur d’activité et de l’emplacement de la grue. Grâce aux logiciels de CAO et DAO, toutes les parties de la grue peuvent être étudiées en 3D. Une animation sur écran est également possible, elle reflète très exactement la position et les mouvements de la grue sur le chantier en temps réel. Cette simulation virtuelle peut se faire dans différentes perspectives mais également dans des contextes de travail très différents ( grappin pour chargement de ferrailles, déchargement de navire, etc.).

Les points forts de la machine

La grue E-Crane™ dispose de nombreux arguments qui militent en sa faveur pour une exploitation efficace et économique. On retrouve notamment :

  • Différents types de châssis très robustes qui permettent des configurations adaptées au site d’exploitation. La grue peut être montée sur une colonne fixe ou sur plusieurs pieds comme la grue de démonstration présentée lors de journée porte ouverte, elle peut également être mobile sur un parc ou être chargée sur une barge, dans ce cas différentes configurations de liaisons au sol existent (chenilles, trains de pneus, déplacement sur rails, etc.) ;
  • Une cabine confortable, silencieuse, avec une très bonne visibilité. Elle dispose d’un poste de commande ergonomique pour l’opérateur (toutes les manœuvres s’effectuent à l’aide de deux joysticks) et de l’air conditionné en équipement standard. Si besoin, cette cabine peut être légèrement déportée par rapport à son positionnement initial afin d’augmenter la visibilité (lors du déchargement d’un navire le long d’un quai par exemple) ;
  • De nombreux accessoires peuvent être montés en bout de flèche (benne, grappin, cisaille, aimant…) ;
  • Une couronne de giration extra large, avec trois rangées de roulements à rouleau pour augmenter la résistance ;
  • Un grand choix de dimensions pour le bras principal et l’avant bras de façon à adapter parfaitement la grue à son espace de travail. La construction de ces éléments est réalisée en construction mécano-soudée extra large, rigide, en forme de poutre creuse, ce qui offre l’avantage d’augmenter la résistance de l’ensemble ;
  • Un compartiment machine facilement accessible pour assurer l’entretien courant en un minimum de temps rapidement et réduire ainsi les coûts de maintenance ;
  • Une bielle de liaison entre l’avant bras et le contrepoids qui ne nécessite aucune maintenance. “ Le parallélogramme formé par le bras et la bielle, le contrepoids et une partie de l’avant bras assure un équilibre pendant tout le cycle de travail et dans toutes les positions ” assure Jean Depraetere du service commercial de E-Crane International /Indusign “ Nous disposons d’un brevet pour cette technique à la fois simple et très efficace ”.
  • La circulation et la pression d’huile ne se font qu’à la commande de l’opérateur, ce qui permet d’augmenter l’efficacité en énergie et de réduire la chaleur dans le système hydraulique ;
  • Un graissage centralisé et automatique assure une lubrification des axes.
  • Tous ces éléments contribuent à rendre la manutention aisée. L’équilibre des charges permet de disposer d’un moteur d’assez faible puissance, puisqu’à aucun moment la machine ne doit travailler en force. “ Nos grues équilibrées peuvent réaliser 40 000 heures à raison de 1500 heures par an sans problème ” estime Ruud van Amstel directeur commercial de E-Crane Europe aux Pays-Bas “ Néanmoins, pour que l’approvisionnement en pièces de rechange ne pose pas de difficulté, toutes nos grues équilibrées sont équipées de moteurs Caterpillar et de pompes hydrauliques Mannesmann Rexroth et pour éviter les risques de rupture, l’ensemble du système hydraulique fonctionne en basse pression.

Quelques exemples d’utilisation de l’E-Crane™

Le Port de Dordrecht (Pays-Bas) à la recherche d’une grue flexible et très mobile

Quand est venu le moment d’équiper son parc d’un nouveau matériel de manutention pour répondre aux besoins en capacité de chargement et de déchargement, la société hollandaise Zeehavenbedrijf Dordrecht (ZHD) a opté pour une grue équilibrée E-Crane™ mobile. La principale activité de la grue, installée en septembre 2000 consiste à manutentionner des métaux non-ferreux sur parc, mais elle est également utilisée sur le quai pour le chargement et le déchargement de péniches et de navires de mer. Pour l’entreprise, il était primordial de pouvoir utiliser la grue sur l’ensemble du parc, ZHD a donc choisi un modèle monté sur chenille. Outre le parc de travail habituel, la grue équilibrée peut être chargée sur une barge et effectuer un travail de transbordement de charge en offshore. Elle peut également être chargée sur un navire et emmenée sur l’un des autres parcs de l’entreprise. Ses principales caractéristiques sont :

  • Capacité de levage : 15 tonnes
  • Portée 26,4 mètres
  • Moteur : Electrique de 250 chevaux/200 kW.

L’américain Berry choisit un géant

La plus grande grue équilibrée existante a été construite et installée par E-Crane™ dans le Port de Corpus Christi au Texas. Cette grue, capable de soulever des charges de 24,5 tonnes a été étudiée pour pouvoir décharger des navires de 80 000 tonnes. Sa portée maximum est de 45 mètres. Elle est équipée d’un système de changement rapide d’outil qui lui permet de remplacer en quelques minutes une pelle par un grappin ou un crochet.
La principale tâche de cette grue équilibrée consiste à décharger du minerai de fer de navires géants de taille Panamax, mais grâce à ses chenilles, la grue peut facilement se déplacer sur le parc pour occuper d’autres tâches (chargement et déchargement de péniches, constitution de tas, chargement de camions…). La forme du châssis et le positionnement du train de chenilles ont été spécialement étudié pour permettre le passage de véhicules directement sous la grue, si cela et nécessaire. Ce design particulier permet également de positionner la grue au dessus d’un convoyeur en bande lors du déchargement du minerai dans une trémie. Afin d’augmenter encore la visibilité du conducteur, la cabine située à 14 m au-dessus du sol peut être déplacée, grâce à un jeu de vérins hydrauliques, d’avant en arrière et de haut en bas.

Une flèche E-Crane™ installée sur un châssis de pelle mécanique

Moins impressionnante en termes de gigantisme, cet hybride entre une pelleteuse et une grue équilibrée s’avère bien adapté pour des opérations de moindre envergure. A l’origine de cette machine, se trouve J.Hoondert & Zn, entreprise de recyclage de divers produits qui recherchait une grue multi-fonctionelle pour leur chantier situé à Vlissingen-Est aux Pays-Bas. Après différentes études, cette recherche a abouti sur l’achat d’une pelle mécanique Komatsu PC 600LC-6 conçue et réalisée avec un rallongement E-Crane™ de la flèche et de l’avant bras auxquels s’ajoute une cabine télescopique.
En utilisant le contrepoids de 12 tonnes (suspendu au-dessous de la machine) et une flèche de conception nouvelle, il devenait possible d’obtenir une importante augmentation de capacité en charge utile ainsi qu’un plus grand rayon de travail.
Ces différentes modifications ont ainsi permis d’obtenir un rayon de travail de 21,6 m maximum, une hauteur de levage de 21,2 m, une profondeur maximum de 12,5 m (sans grappin). La flèche se compose d’un bras principal de 12 m et d’un avant bras de 10,5 m. La charge maximum de levage est de plus de 20 tonnes. La cabine télescopique est commandée hydrauliquement, elle peut s’élever jusqu’à 5,8 m du sol de façon que le grutier puisse avoir une bonne visibilité lors du déchargement de navires rangés le long du quai.
Autre avantage de taille, cette machine a été conçue spécialement pour pouvoir être transportée sur route sans autorisation spéciale, ce qui permet à l’entreprise Hoondert d’élargir les possibilités d’emploi de la grue sur différents chantiers.
Cette grue, d’un concept nouveau, va surtout être utilisée sur le un chantier de recyclage de produits divers, plus spécialement pour le stockage et le chargement de bateaux. Sur le parc, elle permettra de faire du stockage jusqu’à 15 m de hauteur afin de rentabiliser l’espace au sol. Enfin, elle aura également vocation à charger et décharger des péniches vers des caboteurs et inversement. Dans ce cas, la grue travaillera à partir d’un ponton.

Source : Manutention & Systèmes Vrac

Be social and share